Sophie de Menthon

Switch to desktop Register Login

Comme l’a dit Christine Lagarde, « Si Lehman Brothers s’était appelée “Lehman Sisters”, la situation des banques en 2008 aurait été bien différente. », sous-entendu qu’une plus grande diversité des genres aurait pu conduire à une autre gestion des risques !
Le magazine Forbes affirmait également récemment que les pays dirigés par des femmes avaient mieux fait face à la première vague pandémique…plus complexe que ça en réalité.
En cause en tout cas la différence de leadership entre les femmes et les hommes, opposant ainsi esprit de décision, empathie, attention à un mode de gouvernance plus autoritaire, luttes de pouvoir, affirmation des égos etc.
Tout cela nous en sommes convaincues, mais il faut aussi mettre plus d’énergie à nous battre individuellement, il nous faut nous prendre en main et ne pas se réfugier derrière les fameux plafonds de verre… qui sont quand même très friables ! Aussi n’hésitons plus à :
Réclamons une hausse salaire dans le bureau du patron si le nôtre est inférieur à un poste masculin équivalent : c’est la loi et les patrons ne refuseront pas !
Apprenons à nous défendre en toutes circonstances, et nous-mêmes !
Luttons contre le syndrome de l’imposteur, notamment au travail, nous n’avons pas assez confiance en nous !
Et n’oublions pas que la première des choses c’est la solidarité féminine ! Pardonnez-moi, mais je ne l’ai pratiquement jamais rencontrée à titre personnel !

 

Retrouvez l'article sur https://www.wimadame.com/ah-les-femmes/