Sophie de Menthon

Switch to desktop Register Login

Comment en sommes-nous arrivés à un nouveau confinement, moins de six mois après la sortie du premier ? Pourquoi n’avons-nous pas plus de lits de réanimation qu’au mois de mars ?
Pourquoi ce climat d’hystérie et de panique face à une nouvelle vague épidémique hors de contrôle, au point d’acculer le gouvernement à choisir à nouveau le suicide collectif ?